Complexe des Services judiciaires de Yaoundé: le tour du propriétaire

Complexe des Services judiciaires de Yaoundé: le tour du propriétaire

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a effectué une descente sur le chantier du  Complexe moderne des services judiciaires le jeudi, 4 mai 2023. Laurent ESSO est allé s’enquérir du niveau d’avancement des travaux de construction de ce complexe situé derrière l’actuel Tribunal Criminel Spécial, à côté du musée national.

Accompagné pour l’occasion du Directeur des Affaires Générales du Ministère de la Justice, du Procureur Général près le Tribunal Criminel Spécial, du Procureur Général près la Cour d’Appel du Centre et du Sous-Directeur du Budget et du Matériel du Ministère de la Justice,  le Garde des Sceaux a inspecté, pendant près de 02 heures, quelques pièces des bâtiments C et B en cours d’achèvement. Des salles d’audience au parking, en passant par les blocs cellules, les bureaux, les salles techniques, les salles de pas perdus et les salles d’eau, entre autres, tout a été minutieusement examiné. Très attentif aux explications de l’architecte et du chef de la mission de contrôle du chantier, Laurent ESSO, en bon maître d’ouvrage s’est assuré non seulement de la conformité des travaux par rapport au cahier de charges, mais aussi du respect des normes en vigueur pour des raisons de sécurité. « Le travail, apparemment, est bien fait », a-t-il déclaré. Il a cependant déploré le niveau très bas des fenêtres. Un niveau qui réduit l’espace possible de rangement des dossiers des personnels devant occuper ces espaces et qui ne favorise pas le travail dans la discrétion. En outre, en ce qui concerne les salles d’eau, « c’est très beau, c’est très propre », a-t-il souligné. Seul bémol, le problème d’aération qui pourrait se poser en cas de coupure d’électricité. Une inquiétude vite levée par le chef de la mission de contrôle qui a rassuré le Garde des Sceaux que le complexe bénéficiera d’une autonomie en énergie électrique.

La tour dont les travaux de finition sont en cours a aussi été examinée. Son aveuglante façade, déjà achevée accroche d’ailleurs au regard. Un tour par le parking du bâtiment B a aussi permis au Garde des Sceaux de constater que l’ensemble de la signalisation est réalisée. Pour le stationnement, le parking a prévu une capacité de  16 véhicules. Les rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite ne sont pas en reste. Au terme de la visite, pour corriger les erreurs relevées par le Garde des Sceaux, à l’instar du réajustement des fenêtres, l’architecte, Emmanuel SOPPO MOUELLE a promis réfléchir à la manière de rectifier le tir à la deuxième phase. Une deuxième phase qui verra sortir de terre les bâtiments A et D.

Précédent Magistrature: Ngalle Eyoum parti à jamais

Laisse ton commentaire

dix-huit − seize =

Médias sociaux

Yaoundé , Quartier Administratif

Heures d'ouverture :

Lun – Ven: 8h:00min – 16:00min

Notre Newsletter

Inscrivez vous à notre lettre d’information.

[mc4wp_form id="228"]

Téléchargez notre application